Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Nice : Valls interdit le déplacement des supporters niçois


le Vendredi 23 Août 2013 à 20:45 | Modifié le Samedi 24 Août 2013 - 13:57


Après l'arrêté d'interdiction d'accès au stade de Timizzolu pour les supporters niçois pris par le préfet Christophe Mirmand, c'est le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en personne qui a encore durci la sanction. Dans un nouvel arrêté signé de sa main vendredi et publié au Journal Officiel, Manuel Valls a interdit à tous les supporters niçois de se rendre à Ajaccio pour le match entre l'ACA et l'OGC Nice qui aura lieu dimanche à 17heures, en raison "du risque de violences et de dégradations".


Après le Préfet Christophe Mirmand, c'est le ministre de l'Intérieur Manuel Valls qui, dans un nouvel arrêté pris vendredi et publié au Journal Officiel, a interdit tout déplacement des supporters niçois à Ajaccio. (DR)
Après le Préfet Christophe Mirmand, c'est le ministre de l'Intérieur Manuel Valls qui, dans un nouvel arrêté pris vendredi et publié au Journal Officiel, a interdit tout déplacement des supporters niçois à Ajaccio. (DR)
Le volet préventif se resserre un peu plus chaque jour autour de la rencontre entre l'ACA et l'OGC Nice qui se déroulera dimanche à 17 heures au stade François-Coty d'Ajaccio. Après l'arrêté d'interdiction de pénétrer dans le stade pour les supporters niçois pris jeudi par le Préfet de Corse-du-Sud Christophe Mirmand, c'était ce vendredi au tour du ministre de l'Intérieur Manuel Valls d'enfoncer le clou du dispositif de prévention.

Manuel Valls interdit tout déplacement des supporters niçois à Ajaccio en raison "du risque de violences et de dégradations"
Dans un nouvel arrêté signé de sa main et publié ce vendredi au Journal Officiel, Manuel Valls a interdit aux supporters niçois de se rendre à Ajaccio dimanche pour le match qui opposera l'ACA à l'OGC Nice, dans le cadre de la troisième journée de Ligue 1, en raison "du risque de violences et de dégradations".   
Le contenu de l'arrêté pris par le ministre est très clair : "Il existe une rivalité profonde et violente entre les groupes de supporters corses et niçois" qui "se traduit, de manière récurrente et systématique, par de nombreux incidents violents", parfois "à l'encontre de supporters d'autres clubs" précise le texte.

Interdiction de déplacement valable de samedi 9 heures à dimanche minuit
Ajoutant que "les supporters de chaque équipe s'illustrent par des jets de pétards ou de projectiles, par l'allumage de fumigènes et de bombes agricoles", sources de "blessures physiques ou de départs d'incendie" à plusieurs occasions" et estimant de fait que "le risque de violences et de dégradations (...) est élevé", avec des conséquences "décuplées par la présence de nombreux touristes", le ministre de l'Intérieur a donc tranché. "Le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'OGC Nice ou se comportant comme tel est interdit entre les communes du département des Alpes-Maritimes, les ports de Marseille et de Toulon, les aéroports de Marignane et de Hyères, d'une part, et la Corse, d'autre part" et ce, de samedi 09h00 à dimanche minuit.
Yannis-Christophe GARCIA




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348