Corse Net Infos - Pure player corse

A Sentinella appelle à un rassemblement de protestation contre les tags xénophobes de la vallée du Fangu


Rédigé par (np) le Lundi 31 Juillet 2017 à 23:51 | Modifié le Mardi 1 Août 2017 - 23:40


L’association agréée de protection de l’environnement s’est indignée, dans un communiqué, des tags « xénophobes » effectués sur le chalet du Parc régional, au Ponte-Vecchju, dans la vallée du Fango. Elle appelle, en signe de solidarité, à un rassemblement, mardi 1er août à 11 h sur le parking du Ponte Vecchju.


A Sentinella appelle à un rassemblement de protestation contre les tags xénophobes de la vallée du Fangu
Voici le communiqué :
 
« A Sentinella, association agréée de protection de l’environnement, a pris connaissance avec indignation des inscriptions xénophobes réalisées sur le chalet du PNRC, au Ponte-Vecchju, où les éco-gardes assurent l’accueil et l’information des visiteurs de la vallée du Fango.
 
Ces tags exécrables ciblent en particulier l’animateur de la réserve de biosphère dont l’engagement, la compétence et le sens du dialogue ont permis de donner de la visibilité à la seule réserve MAB (Man and Biosphere) de la Corse dont le label, en cours de renouvellement, est conditionné à son extension vers la vallée du Portu.
 
Dans son périmètre actuel, la réserve de biosphère du Fango, créée par l’UNESCO en 1977, concentre une activité de recherche diversifiée menée sur la biodiversité et les interactions hommes-milieux.  Les données scientifiques rassemblées sur cette longue période sont uniques et font de ce territoire une référence internationale pour l’observation des changements globaux et du réchauffement climatique. La perte du label MAB serait une catastrophe pour la recherche, pour la biodiversité dans la vallée du Fangu et pour toute la Corse.
 
Pour le PNRC, dont la Charte également en cours de prorogation compte parmi ses objectifs le renforcement de la gestion de la réserve et le renouvellement du label MAB, ce serait une régression qui compromettrait l’obtention de son propre label.
 
L’enquête publique sur le renouvellement de la Charte du PNRC, au cours de laquelle chaque citoyen pouvait s’exprimer, s’est terminée il y a un mois. Il est regrettable que certains refusent le débat démocratique, lui  préférant des actes de dégradation anonymes au caractère xéno-phobe.
 
A Sentinella condamne ce type d’actions qui ne fait pas honneur à ceux qui les emploient.
 
A Sentinella réitère son accord avec le projet de Charte soumis à enquête publique qui valide l’extension de la réserve de biosphère en vue du renouvellement de son label.
 
A Sentinella apporte son total soutien à l’animateur de la réserve de biosphère, agent du PNRC, cheville ouvrière de la réserve, et, à travers lui, aux autres agents et aux responsables du PNRC dont l’implication permettra, nous l’espérons, l’obtention des labels MAB et Parc Naturel Régional.
 
A Sentinella appelle, en signe de solidarité, au rassemblement du mardi 1er août à 11 h sur le parking du Ponte Vecchju dans la vallée du Fangu ».
 
 
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90650 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47703 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39541 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434