Corse Net Infos - Pure player corse

A Madunuccia : Ajaccio fête sa Sainte Patronne dans la ferveur


Rédigé par Jose FANCHI le Vendredi 17 Mars 2017 à 20:35 | Modifié le Vendredi 17 Mars 2017 - 23:19


Elle est attendue autant que le Messie. A Madunuccia constitue le grand rassemblement de l’année, celui que tous les Ajacciens attendent avec la plus grande impatience. Les bougies aux fenêtres, le rassemblement place Foch face à la statuette de Notre Dame de la Miséricorde et la bénédiction du 17 au soir. Le lendemain, messe à la cathédrale et l’après-midi procession à travers la ville, suivie du salut au Saint Sacrement. Inoubliable Madunuccia qui entraîne les Ajacciens dans la plus grande ferveur au sortir d’une léthargie hivernale annonciatrice du printemps


A Madunuccia :  Ajaccio fête sa Sainte Patronne dans la ferveur
Un peu d’histoire
Notre Dame de la Miséricorde est née en 1656, à l'époque où plusieurs régions de l'Italie sont touchées par la peste. C'est à cette époque que le Conseil des Anciens décide de mettre la ville d'Ajaccio sous la protection de la Vierge Miraculeuse de Savone, Notre Dame de la Miséricorde. Le 16 novembre de cette année, la Maginifica Communità et le Conseil des Anciens, réunis dans la salle del publico palazzo, proclament la Vierge de la Miséricorde patronne de la ville et prennent l'engagement perpétuel de fêter le 18 mars de chaque année.
C'est le vœu des « Magnifiques Anciens ». Ils font édifier une chapelle de Notre dame de la Miséricorde dans la cathédrale d'Ajaccio.
Depuis, les solennités débutent le soir du 17 mars par les prières traditionnelles devant la statue de Notre dame de la miséricorde située sur la place des Palmiers. Le lendemain, le conseil municipal se rend en cortège à la cathédrale afin d'assister à la grand-messe. L'après midi, la procession fait le tour de la ville et la statue de notre dame de la miséricorde, portée par les fidèles, est suivie par une foule immense.

Le programme des festivités
Vendredi soir, les mêmes gestes, les mêmes prières et surtout la même ferveur ont prévalu sur une place des palmiers noire de monde et éclairée par des milliers de bougies dont les effluves ont recouvert le centre historique de la ville.
En fin d’après-midi, la procession a quitté la cathédrale pour se rendre place Foch envahie par les Ajacciens, les stands aux images saintes et cierges ainsi la musique municipale qui donnait une aubade avant la prière du soir face à la statue de Notre Dame de la Miséricorde, aux pieds de la fontaine aux lions. Dans le centre, dans les rues de la ville, toutes les fenêtres étaient décorées de lumières et bougies.
Ce matin à partir de 10 heures, à la cathédrale, aura lieu la grand-messe pontificale présidée par Monseigneur Jacques Perrier, Evêche émérite de Tarbes et de Lourdes et Monseigneur Olivier de Germay, Evêque de Corse. En ouverture, les vœux des « Magnifiques Anciens » prononcés par le député-maire et ses conseillers.
A 11 h 45, rendez-vous de nouveau place Foch avec le concert de l’orchestre de la musique municipale et peu après, apéritif dans la cour anglaise de la Maison Carrée. L’après-midi, la grande procession partira de la cathédrale pour se diriger vers la place Foch puis empruntera la rue Cardinal Fesch pour rejoindre le cours Napoléon à hauteur de la Piazzetta avec arrêt devant l’église Saint Roch et le Salut au Saint Sacrement.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89071 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45980 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39255 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 404