Corse Net Infos - Pure player corse

A 4 mois du tour de France Calvi met le grand braquet !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 1 Mars 2013 à 19:07 | Modifié le Samedi 2 Mars 2013 - 02:12


La ville de Calvi qui accueillera la 3e étape du 100e tour de France cycliste s’apprête à vivre cet événement planétaire avec passion et détermination. A 4 mois de cette étape Ajaccio- Calvi, du côté du comité de pilotage, tout est mis en œuvre pour accueillir le tour avec faste.


A 4 mois du tour de France Calvi met  le grand braquet !

Ambiance studieuse vendredi matin à l’office de tourisme de Calvi où Didier Bicchieray, adjoint au maire de Calvi, Anne-Marie Piazzoli, directrice de l’OMT et Christelle Casella, chargée de communication de la ville de Calvi, se retrouvent pour une énième réunion de préparation à  ce 100e tour de France cycliste qui fera étape à Calvi, avant de rejoindre Nice le lendemain où se dé roulera le 1er contre la montre par équipe.
Après avoir rencontré  Pierre Cangioni et Christian Prudhomme, directeur du tour de France cycliste, Ange Santini, maire de Calvi, alors président de l’Exécutif de Corse, avait encouragé la démarche pour que le tour de France du centenaire parte de Corse. Par la suite, son successeur Paul Giacobbi a pris le relais pour que cet événement planétaire voit le jour.
Une commission a été créée à la CTC et c’est Marie-Hélène Djivas qui en est la coordinatrice. Dès lors les réunions et les déplacements se sont multipliés pour les représentants des différentes villes étape de Corse.
A Calvi, un comité de pilotage présidé par le maire Ange Santini et composé de  Pancrace Guglielmacci, adjoint au maire, Jean-Toussaint Guglielmacci, adjoint au maire, conseiller général de Calvi-Lumio, Françoise Sévéon et Didier Bicchieray adjoints au maire, Anne-Marie Piazzoli, directrice de l’OMT, Louis Graziani, conseiller municipal , représentants de la communauté de communes de Calvi-Balagne et Christelle Casella, chargée de communication de la ville de Calvi, s’est rapidement mis au travail.
«  Le tour de France, c’est une légende du sport, un mythe qui a un effet magique et qui est fédérateur. Il nous fallait, réfléchir  à des actions pouvant être menées par la ville de Calvi,  pour mettre en lumière cet événement planétaire,  et développer autour de cette manifestation très médiatique  des objectifs de communication pour : valoriser le dynamisme de la microrégion, assurer la promotion de Calvi et fédérer la population » précise Anne-Marie Piazzoli.
Et de poursuivre : «  Notre objectif était d’apporter outre les animations proposées par la CTC, une touche personnalisée et supplémentaire d’action de communication au niveau local. Chaque ville étape y apporte ses spécificités. La première de ces actions a été marquée par la présence à la journée du sport d’un coureur cycliste professionnel de la Française des jeux  Geoffrey Soupe qui a reconnu avec des cyclistes locaux la fin du parcours de cette 3e étape Ajaccio-Calvi. Il y a eu ensuite   l’implication des enfants des écoles primaires lors de « La nuit du tour » qui s’est déroulée à Calvi, le 8 décembre 2012, en présence du champion d’exception qu’est Bernard Hinault. A l’heure actuelle, nous travaillons sur un projet « 100 vélos pour une œuvre d’art ». La population a été invitée à déposer des vieux vélos pour qu’ensuite, les élèves de la classe d’art plastique du Collège Jean-Félix Orabona de Calvi puissent en faire une œuvre d’art (voir par ailleurs). L’idée soumlse par M. Jean-Baptiste Ceccaldi, président de l’OMT était d’associer l’art au sport avec pour objectif de travailler sur le chiffre 100. La principale du collège et le corps enseignant ont adhéré au projet.
Le maire M. Ange Santini a décidé de récompenser les meilleurs en dotant ce concours de 5000€ de prix. L’inauguration de cette œuvre est programmée pour le 1er juin.
Nous participerons, sous une forme restant à définir, à la cérémonie des 100 jours organisée par la CTC le 21 mars à Porto-Vecchio 
».
Didier Bicchieray s’est penché sur l’aspect sportif de cette manifestation, non sans avoir au préalable remercié chaleureusement Jean-Claude  Cheyban, directeur des services techniques de la ville et son équipe qui sont mobilisés depuis l’annonce de cet événement : «  L’étape de 145 km  entre Ajaccio et Calvi  avec cinq ascensions au programme verra les coureurs passer par  Cargèse et Porto. Le  peloton découvrira ensuite  les sublimes calanques de Piana.  Celui ou ceux qui franchiront en tête le col de Marsolinu n'auront plus que 13 kilomètres à parcourir jusqu'à Calvi.
Concrètement, cette étape du tour ne va pas causer de désagréments en ville puisque l’arrivée de l’étape sera jugée à hauteur de la discothèque L’Acapulco sur la route de la ZI de Cantone. En revanche, la route de l’aéroport et le tronçon entre le carrefour de l’aéroport et la route de Calenzana en passant par la RN 197 seront coupés à la circulation. Les deux carrefours devraient subir des aménagements pour permettre aux coureurs de les passer en toute sécurité. Il y aura bien entendu le village corse du tour à l’arrivée mais également sur le port de plaisance de Calvi où d’autres animations seront mise en place, et la caravane publicitaire tant prisée du public.
D’autres animations seront proposées. A leur arrivée, les coureurs prendront la direction du complexe sportif où les installations leur seront mises à disposition. Ils prendront ensuite la direction de l’aéroport de Calvi où ils embarqueront pour Nice à bord d’avions affrétés tout spécialement.
La caravane du tour rejoindra le continent à bord de ferrys de la Corsica Ferrie au départ de L’Ile-Rousse et Bastia.
Nous réfléchissons à l’heure actuelle de mettre en place un service de navettes en train et autocars pour permettre à un maximum de gens de vivre de près cet événement. Enfin, outre les animations proposées, nous allons faire un effort au niveau de la décoration en ville, sur la façade de l'hôtel de ville , à l’entrée du port de plaisance et du port de commerce  et à l’aéroport . Nous invitons à cet effet les commerçants à se mettre à l’heure du tour en décorant leurs établissements et vitrines
 ».
L’Office municipal de tourisme de Calvi s’est, lui aussi, mis à l’heure du tour sur leur site internet avec publicité, compte à rebours, sur les réseaux sociaux ou encore sur la signature de mail.
Une signalétique sera elle aussi mise en place.
Bref, Calvi, on l’a dit, a décidé à 4 mois de l’événement  d’utiliser un braquet 52X11 pour arriver au sprint final dans les meilleures conditions.

100 vélos, 1 œuvre d’art

Frapper fort et marquer les esprits, conjuguer l’art et le sport, inscrire Calvi dans la modernité et célébrer avec panache et singularité ce 100e anniversaire du tour de France cycliste : c’est le cadeau que la ville de Calvi veut offrir au plus grand événement sportif du monde. Toutes les caméras des télévisions seront braquées sur Calvi et il ne faudra pas décevoir.
On l’a dit plus haut parmi les nombreuses manifestations mises en place, celle de l’opération « 100 vélos, 1 œuvre d’art » initiée par J.-B Ceccaldi provoque l’engouement. Vendredi, la population était invitée à déposer ses vieux vélos pour permettre aux collègiens de la classe d’art plastique de Calvi de réaliser une œuvre qui marque les esprits.
Etr, le moins que l’on puisse dire, c’est que le message est bien passé puiusque en effet, nombreux étaient ceux à avoir répondu à l’invitation. Parmi eux, on retiendra ce geste très touchant des parents du jeune Adrien  Lippini qui ont fait le déplacement de Bastia pour offrir l’un des vélos de leur fils, grand espoir du cyclisme insulaire qui le 14 juillet 2009 a perdu la vie à l’aube de ses 16 ans. 
«  Quand nous avons appris que Calvi lançait cette opération, nous avons de suite décidé d’offrir ce VTT de notre fils. Pour nous, de savoir qu’il figurera dans une œuvre d’art dédiée au tour de France nous fait chaud au cœur. Merci aux élus de Calvi et membres du comité de pilotage » déclarait non sans émotion la maman d’Adrien.
Les parents d’Adrien ont créé une association qui porte le nom de leur fils pour inciter les pouvoirs publics à aménager les bas-côtés des grands axes routiers et qui mène des actions de sensibilisation auprès des usagers de la route et dans les écoles.




1.Posté par karen marais le 02/03/2013 09:27
le Tour de France.... franchement ....je m'en fous ....et comme d'habitude on va faire les beaux devant les caméras alors que le reste de l'année les gens de Calvi galèrent parce qu'il n'y a rien pour eux ,pas d'animation, pas de transport pas de cinéma une ville morte couverte de béton ......bref un beau tour de l'hypocrisie et de la poudre aux yeux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40788 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345