Corse Net Infos - Pure player corse

8 872 tonnes d'emballages ménagers recyclés en 2011


Rédigé par le Vendredi 23 Novembre 2012 à 01:11 | Modifié le Samedi 24 Novembre 2012 - 01:23


Eco-Emballages vient de publier les chiffres 2011 : 8 872 tonnes d'emballages ménagers ont été recyclées en 2011 en Corse, soit une progression très nette de près de 15% (contre  4,5% sur le plan national) qui confirme la forte hausse déjà enregistrée en 2010. 


8 872 tonnes d'emballages ménagers recyclés en 2011
En   Corse,  8   872   tonnes   d’emballages   ménagers   ont   été   recyclées   en   2011,   ce   qui   représente   32,8   kg  d’emballages  triés  par  habitant  et  par  an  (contre  48,9  sur  le  plan  national).  Une  progression  de  14,6%  en un   an,   qui   confirme   la   forte   hausse   enregistrée   l’année   dernière   et   qui   permet   à   l’île   de   rattraper  progressivement  son  retard  en  matière  de  tri.  Cette  tendance  est  confortée  par  l’ouverture  d’un  nouveau  centre  de  tri en  2012.  
En  France,  au  total  3  millions  de  tonnes  d’emballages  ménagers  ont  été  recyclées  en  2011,  soit  67%  des  emballages  ménagers  mis  sur  le  marché  (contre  64%  en  2010  et  59%  en  2005)

2011 : Le tri continue sur sa bonne lancée en Corse

Les  8  872  tonnes  d’emballages  ménagers  recyclées  en  Corse, c’est 630  tonnes  de    plastique  (+1%  vs  2010),  162  tonnes  d’acier  (+5%)  et  46  tonnes  d’aluminium  (+29%),  1  445  tonnes  de  papiers  /cartons  (+16%),  6  589  tonnes  de  bouteilles/bocaux  en  verre  (+16%).  
Autant  d’emballages  qui  ont  trouvé  une  seconde  vie  au  lieu  d’être  enfouis  ou  incinérés  !  
Ce  bilan  positif  résulte  de  la  montée  en  puissance  des  équipements  de  collecte  sélective  sur  l’île  et  de  la  mobilisation  de  l’ensemble  des  acteurs  du  dispositif. 
Les  consommateurs  insulaires  qui  trient  plus  et  mieux  :  aujourd’hui,  87%  des  Français  adhèrent  au  geste  
de  tri  et  sont  93%  à  le  placer  comme  le  premier  geste  environnemental.    
Les  entreprises,  malgré  une  période  de  crise,  ont  augmenté  de  6%  leurs  contributions  permettant  de  
financer  le  dispositif  de  tri  et  de  recyclage  à  hauteur  de  568  millions  d’euros  en  2011  ;  par  ailleurs,  en  
15  ans,  elles  ont  baissé  de  20%  le  poids  moyen  des  emballages,  soit  une  baisse  de  300  000  tonnes  sur  les  marchés  les  plus  emblématiques  (eaux,  jus,  huiles,  yaourt,  bières,  lait,  lessives).  79   entreprises  corses  contribuent  au  financement  du  dispositif.    
Il y a, enfin, les  collectivités  jouent  un  rôle  majeur  auprès  d’Eco-­‐Emballages  dans  la  mise  en  œuvre  du  dispositif  de  tri  et  de  recyclage  et  se  sont  engagées  dans  une  logique  de  résultats  :  chaque  tonne  triée  et  recyclée  est  rémunérée.  En  2011,  519  millions  d’euros  leur  ont  été  versés  par  Eco-­‐Emballages  (soit  109  millions  supplémentaires   vs   2010).  
En   Corse, on le sait,   4   collectivités   regroupant   239   communes   sont   partenaires  d’Eco-­‐Emballages.  

16 ambassadeurs du tri

Les  matières  recyclées  ont  continué  de  gagner  de  la  valeur  et  représentent  en  France  un  marché  de      238  millions  d’euros  perçus  par  les  collectivités  locales.
A  titres  d’exemples l’acier  et  l’aluminium  issus  du  recyclage  sont  largement  plébiscités  dans  l’industrie,  les transports  ou  le  BTP,  le  verre,  sous  sa  forme  recyclée,  est  la  1ère matière  première  pour  la  production  des  emballages  en  verre  (constitués  de  65%  de  calcin  en  moyenne),  le   papier-­‐carton   retourne   intégralement   à   la   fabrication   de   papier-­‐carton   (cartons  ondulés,  emballages  carton)  les  bouteilles  plastiques  permettent  la  fabrication  de  fibres,  le  retour  à  une  bouteille  apte  au  contact  alimentaire  et  trouvent  également  des  débouchés  dans  le  secteur  du  BTP.  
Au  final,  le  recyclage  permet  de  réduire  les  impacts  environnementaux  :  3  millions  de  tonnes  d’emballages  recyclés  en  2011  équivaut  à  2,03  millions  de  tonnes  de  CO2  évitées  (soit  l’équivalent    des  émissions  de  plus  d’un  million  de  voitures  circulant  pendant  un  an).  
Le   recyclage   participe   aussi   au   développement   économique   des   territoires  et   crée   de   la   valeur   sociétale  :   257  centres  de  tri  (dont  1  nouveau  en  Corse  ouvert  en  2012),  200  recycleurs  et  négociants  ou  encore  28  000  emplois  directs  crées  sur  la  collecte  et  le  tri.  En  Corse,  16  postes  d’ambassadeurs  du  tri  ont  été  soutenus  par   Eco-­‐Emballages  en  2011,  contre  12  en  2010.  
Dans   le   cadre   de   son   agrément,   pour   la   période   2011-­‐2016,   Eco-­‐Emballages   s’est   fixée   pour   ambition   d’atteindre  75%  de  taux  de  recyclage.  Le  taux  de  80%  de  couverture  des  coûts  sera  lié  à  l’atteinte  de  cette  performance.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85472 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40913 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347