Corse Net Infos - Pure player corse

61 200 personnes âgées de 60 ans et plus en 2040 : Séminaire sur la prévention et la perte d'autonomie en Corse-du-Sud


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Lundi 12 Septembre 2016 à 16:32 | Modifié le Mardi 13 Septembre 2016 - 00:13


Chef de file de l'acion sociale, le Conseil Départemental élabore et met en oeuvre des politiques publiques qui favorisent les solidarités et la cohésion territoriale en faveur des personnes âgées. Lundi, à l'hôtel du Département, a eu lieu la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie,au cours d'un séminaire qui s'achèvera ce mardi


Le département de la Corse-du-Sud compte aujourd'hui 150 000 habitants et les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 28% de la population totale, ce qui en fait un des territoires les plus âgés de France. Ce chiffre sera d'environ 40% en 2040. Ainsi, le Département a t-il fait le choix d'anticiper les impacts du vieillissement et de faire évoluer les politiques publiques menées en faveur des personnes âgées, en accordant une attention toute particulière à la prévention de la perte d'autonomie. Il va sans dire que les aidants feront l'objet d'un accompagnement spécifique grâce à la mise en oeuvre de nouveaux dispositifs. 

 

61 200 personnes âgées
 Pierre-Jean Luciani, président du Conseil départemental a ouvert la séance hier matin non sans rappeler qu'il était à l'origine de la mise en place de ce séminaire qu'il estime important parce que convaincu que la promotion des politiques de solidarité ne peut être que le fruit d'une démarche commune dans laquelle il faut mutualiser les moyens et conjuguer les efforts:

"La loi d'adaptation de la société au vieillissement prévoit la mise en place d'une conférence des financeurs de la prévention et de la perte d'autonomie. Cela nous donne l'opportunité d'expérimenter cette démarche commune initiées dans un étroit partenariat avec l'Agence Régionale de Santé. Il y aura 61 200 personnes âgées de 60 ans et plus, soit 20 000 de plus qu'aujourd'hui. Face à ce constat, le Département  fait le choix d'anticiper les impacts du vieillissement en faisant évoluer les politiques publiques en faveur des personnes âgées pour répondre aux nouveaux enjeux, tout en tenant compte d'un contexte financier dont on sait qu'il sera de plus en plus contraint. Dans cette perspective, il est bien évident qu'un effort particulier doit être consenti en matière de prévention de la perte d'autonomie. 

Cette orientation aura le double avantage de favoriser le maintien à domicile et, à moyen et long terme, de réduire la dépense liée à la dépendance. Elle représente aujourd'hui plus de 20 millions d'euros par an pour 4 467 bénéficiaires de l'APA, dont 3 828 à domicile et 639 en établissement. Je précise que le maintien à domicile constitue l'un des objectifs prioritaires de nos politiques dans le secteur de l'autonomie."

 

Fédérer les acteurs...
Il faut savoir que le maintien  domicile des personnes âgées dépendantes, constitue la pierre angulaire des politiques publiques menées par le Département dans le secteur de l'autonomie et, comme on a pu le constater à travers son discours, le président du Département entend mener à bien sa mise en oeuvre. Ainsi, la conférence des financiers doit impérativement: 
- Recenser les initiatives locales
- Définir un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention, en complétant les prestations légales ou réglementaires.

Elle vise à fédérer les acteurs du secteur sur des actions et des stratégies partagées au service de la construction de réponses plus lisibles et cohérentes pour les personnes. 

La conférence qui achève  ce mardi est présidée par le Département et réunit la vice-présidente de l'ARS, les régimes de base assurance vieillesse et d'assurance-maladie, les institutions de retraite complémentaire, les organisme régis par le code de la mutualité et l'Agence Nationale de l'Habitat. 

 

Les objectifs
Toux ces travaux se dérouleront en deux phases, à savoir:
- Phase 1: réalisation d'un diagnostic territorial des besoins des personnes âgées de 60 ans et plus. 
- Phase 2: élaboration d'un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives lors de ce séminaire. Il aura pour objectif d'établir une concertation entre l'ensemble des membres de la conférence afin de définir les axes prioritaires, de définir les stratégies communes, de coordonner les actions et les financements des membres et de nouer de nouveaux partenariats.
J. F. V.   






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13940 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7437 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28