Corse Net Infos - Pure player corse

2015 : Attentats, homicides et vols à main armée en baisse en Corse, mais…


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Vendredi 1 Janvier 2016 à 15:10 | Modifié le Vendredi 1 Janvier 2016 - 15:28


Le récent passage-éclair de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a permis à l'envoyé du Gouvernement de dresser, un peu avant l'heure, le bilan de "l'évolution de la criminalité en Corse"en 2015. Baisse des attentats, des homicides et des règlements de compte, des vols à main armée et légère baisse des dégradations par armes à feu . Seul point noir : la hausse des incendies de véhicules !


Que disent les chiffres ?
Les derniers attentats attribués à la clandestinité datent de 2013. Ils avaient visé le GIR deCorse le 26 mai et deux casernes de gendarmerie le 5 décembre. En 2013, 33 faits (21 attentats, 12tentatives) avaient été relevés, sans « nuit bleue » : 45 % pouvaient être rattachés au nationalisme.
En 2014, 18 faits (12 attentats, 6 tentatives), avaient été enregistrés, soit le total le plus bas depuis la création du FLNC.
En 2015, 7 faits ont été enregistrés (5 attentats et 2 tentatives), contre 12 fin novembre 2014 (10
attentats, 2 tentatives). Aucun n’a donné lieu à revendication ni n’a revêtu un caractère terroriste.
Il y a eu un attentat et une tentative en Corse-du-Sud et quatre attentats et une tentative en Haute-Corse.


Homicides et règlements de compte en baisse

Homicides et tentatives depuis 1998
Homicides et tentatives depuis 1998
Sur ce plan, il faut retenir que le total enregistré pour 2014 était le plus bas connu depuis huit ans avec 28 faits (13 homicides, 15 tentatives) contre 31 en 2013 (17 homicides, 14 tentatives) et 36 en 2012.
Les règlements de compte représentaient 46,4 % de ce total en 2014 (63 % en 2013)
En 2015, 25 faits (9 homicides et 16 tentatives) ont été enregistrés, contre 27 (13 homicides et
14 tentatives) fin novembre 2014.
Les règlements de compte poursuivent leur baisse avec 2 homicides et 3 tentatives (contre 6 homicides et 6 tentatives fin novembre 2014), soit 20 % du total des homicides et tentatives.  

Vols à main armée : - 66,7%

48 vols à main armée ont été commis en  en Corse 2014 (- 17,2 %), contre 58 en 2013 et 46 en 2012, qui constitue un point bas historique (79 en 2011, 78 en 2010).
En 2015, 15 faits (12 vols, 3 tentatives) ont été constatés, contre 45 fin novembre 2014 (35 vols,10 tentatives).
Il y a eu 5 vols à main armée et 2 tentatives en Corse-du-Sud et 7 VMA et 1 tentative en Haute-Corse.


Point noir : Les incendies de véhicules

En hausse à partir de 2006 et après un pic historique en 2012 (399 faits), les incendies - Les feux de maquis, forêt et poubelles ne sont pas pris en compte -ont amorcé une décrue en 2013 avec 353 dégradations, confirmée en 2014 avec 350 faits.
En 2015, 352 (1) incendies ont été recensés contre 313 fin novembre 2014. 60,6 % ont été commis en Haute-Corse.
Les véhicules sont la cible principale avec 281 faits (418 endommagés ou détruits en incluant les propagations).
On relève très peu de véhicules haut de gamme.

Le nombre d’incendies d’engins de chantier (17 faits) est en hausse de 23,5 % (sur la même période : 13 en 2014, 10 en 2013, 19 en 2012).
Avec 14 faits, la Haute-Corse est plus touchée par le phénomène que la Corse-du-Sud (3 faits).

Dégradations par arme à feu : Légère baisse 
Pour ce qui est des dégradations par armes à feu 45 faits en 2014, contre 34 en 2013, 42 en 2012, 32 en 2011, 59 en 2010 et 58 en 2009.
En 2015, 34 faits ont été constatés contre 37 fin novembre 2014. 76,4 % ont été recensés en Haute-Corse (61,3 % en 2014).

Par catégorie, on dénombre 30 dégradations sur des biens privés, 4 sur biens publics (1 sur lampadaires et panneaux de signalisation, 1 contre un office du tourisme, 1 façade de mairie, 1 compteur EDF).
Il y a lieu de noter que  la plupart des faits concernent des domiciles et véhicules de particuliers.
------

1- 281 véhicules (418 endommagés ou détruits au total, en incluant les propagations), 7 résidences, 4 bateaux, 5 entrepôts/hangars, 8 commerces, 2 banques, 17  engins de chantier, 3 restaurants de plage, 1 discothèque, 1 remorque, 6 divers (abords de lycée, terrasse en bois …).





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40923 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348