Corse Net Infos - Pure player corse

200 ressortissants de Calvi évacués par le "Dixmude" de la Marine


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 10 Septembre 2013 à 19:34 | Modifié le Mercredi 11 Septembre 2013 - 02:02


La station balnéaire de Calvi a été le théâtre mardii d’un exercice d’évacuation de ressortissants par un Bâtiment de projection et de commandement le « Dixmude » qui s’était notamment illustré lors de l’opération Serval au Mali. Avec l’appui du 2e REP de Calvi, les marins ont évacué plusieurs ressortissants pris en tenaille dans un conflit opposant des nordistes à des sudistes


200 ressortissants de Calvi évacués par le "Dixmude" de la Marine

Il y avait de l’animation mardi matin sur le quai du port de commerce et dans la baie de Calvi où se déroulait un exercice impliquant  un bâtiment de la Marine National, le Dixmude et des militaires du 2e REP de Calvi
«  Le but de l'exercice est d'entraîner mon bâtiment de projection et de commandement (BPC), le Dixmude, à l'évacuation de ressortissants. Conduit  conjointement avec le 2ème REP,  il consiste à évacuer 200 personnes de Calvi vers le Dixmude au moyen de nos engins de débarquement » confie le  capitaine de corvette Philippe Guyon, officier opérations du BPC du bâtiment amphibie de la Marine Nationale.
Et de poursuivre : « Notre bâtiment est arrivé dans la nuit en baie de Calvi et aussitôt nous avons procédé à la mise en place de l’éxercice. Ensuite, à   7 heures nous avons envoyé  une équipe par Zodiac pour vérifier l'appontement qui nous a été réservé »
Ensuite, tout s’est enchaîné très vite avec la sécurisation de la zone par les militaires et la  mise en place du  dispositif de filtrage sur le quai (une équipe de protection + une équipe  d'enregistrement).
Le conflit opposait des belligérants du Nord au Sud, alors que près de 200 ressortissants se retrouvaient pris en tenaille. Le but de l’opération était de sortir ces ressortissants de leurs fâcheuse posture  et de les évacuer vers une zone sécurisée, en l’occurrence le Dixmude.
Peu avant 10 heures, les premiers ressortissants étaient acheminées en autocars , avant d’être évacués vers le Dixmude à bord de barges .
L’exercice devait prendre fin vers 15 heures .
Pour le « Pacha » du Dixmude, le capitaine de vaisseau Pierre de Briançon, son état-major et l’équipage, l’heure était au débriefing .
Durant tout  tout l'exercice, le Dixmude  est resté  en rade de Calvi, en autoposition. Seuls les engins de débarquement et les Zodiacs sont entrés  dans le port. 
Le «Dixmude, bâtiment porte-hélicoptère d’assaut amphibie,  d’une longueur de 199 mètres pour 32 mètres de large,  sorti du chantier Naval de Saint-Nazaire en 2010 est opérationnel depuis 2012. Il fait partie de la toute nouvelle génération des bâtiments de projection et de commandement  (BPC) de la Marine Nationale.
Il qui peut accueillir accueillir jusqu’à 16 hélicoptères. Il était engagé  en janvier 2013 dans l’opération Serval au Mali. Il a servi de soutien aux militaires français et a acheminé sur place des véhicules et des matériels.
Depuis le mois de juillet, il est, on l’a dit , commandé par le capitaine de vaisseau Pierre de Briançon





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40799 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345